Vive les sautes d’humeur ! Dès le retour à la maison, pour nous rendre les choses encore plus difficile, on a non seulement à changer radicalement notre vie pour y inclure bébé mais, en plus, on doit vivre avec les hormones dans le tapis.

Si c’est très important de savoir qu’il est NORMAL d’avoir les nerfs à vif ou les larmes faciles pendant les jours voir les semaines qui suivent l’arrivé de bébé, Il est surtout important de faire la différence entre un petit « baby blues » et une dépression post-partum.

Vous croyez faire une dépression ? Allez voir un spécialiste !! Il n’y a pas de mal, ça ne peut que vous faire du bien ET vous vous assurez du bien être de toute la famille. C’est ça être une maman après tout !

La dépression post-partum – Canoë

Geneviève

Publicités