On sait comment faire des bébés depuis déjà longtemps mais lorsque nous sommes les premièrs de notre entourage à faire le saut, personne nous dit comment c’est une fois rendu en bas ! Voici donc un petit cours de bébé 101 du point de vue d’en papa (ça fait changement!) version petitmonde.com écrit par Colin Cooper.

Les besoins de votre bébé

Une fois que votre bébé est né, vous avez besoin de savoir comment il «fonctionne» pour assurer la satisfaction de tous ses besoins. À vrai dire, ils se réduisent à une très courte liste de trois: la nourriture, le sommeil et le contact humain. Il a aussi besoin qu’on le change de couche entre six et douze fois par jour, mais vous le saviez probablement déjà.

Sans doute, votre conjointe verra-t-elle à ces besoins la plupart du temps, surtout si elle allaite. Toutefois, si vous comprenez de quoi il retourne avec votre bébé, vous pourrez prendre la relève dès qu’une occasion se présentera. Votre conjointe se sentira rassurée si vous démontrez de l’intérêt et si vous tentez de développer vos capacités à prodiguer des soins au bébé. En outre, chaque minute d’interaction entre votre bébé et vous offre la chance d’établir des liens entre vous. Vous saurez quand votre bébé voudra satisfaire l’un ou l’autre de ses trois besoins essentiels, parce qu’il vous le signalera au moyen d’une technique éprouvée depuis des millénaires: il pleurera.

La nourriture
On dit que le bébé moyen prend environ 12 «repas» par jour, alors qu’il entame une phase de croissance rapide après l’accouchement. En fait, durant les quelques jours suivant sa naissance, votre bébé perdra environ 10% de son poids, mais le regagnera dans les prochaines semaines. Par la suite, son poids augmentera rapidement durant la première année, souvent jusqu’à un demi-kilo (environ une livre) par semaine.

Votre bébé peut se nourrir exclusivement de lait pendant les premiers six mois au moins, avant d’être graduellement sevré pour recevoir une alimentation solide. Tant le lait maternel que le lait maternisé renferment tout ce dont le bébé a besoin pour son développement normal, quoique le lait maternel soit le seul qui contienne les ingrédients naturels qui renforceront son système immunitaire.

Le sommeil
Les bébés ont besoin de beaucoup de sommeil. Et, à moins que le vôtre n’ait un problème, comme les coliques, qui le feront pleurer des heures durant, vous vous demanderez probablement ce qu’il en est de toutes ces histoires à propos de nuits sans sommeil. En effet, si vous êtes chanceux, votre congé de paternité peut s’avérer une période très tranquille.

Votre bébé traverse une énorme phase de croissance, il a eu une venue au monde traumatisante et il apprend une toute nouvelle façon de vivre. Pas étonnant qu’il soit fatigué! Cependant, il est peu probable que votre bébé dorme durant de longues périodes; il s’éveillera probablement au bout de trois ou quatre heures, le jour comme la nuit – ça, c’est la partie pénible.

Graduellement, la quantité de sommeil requis diminuera, mais il aura pourtant besoin de dormir 12 heures par nuit à l’âge de trois ans. Le défi pour votre conjointe et vous sera de lui inculquer de bonnes habitudes de sommeil pour vous assurer qu’à cet âge, il ne vous réveillera pas encore au milieu de la nuit.

Le contact humain
De nombreuses études ont démontré l’importance du contact humain pour un sain développement mental et physique des bébés. Nous nous sentons tous mieux après un câlin – et votre bébé ne fait pas exception. Malheureux d’avoir été expulsé du ventre si confortable de maman, il aura besoin de tout le réconfort qu’on pourra lui donner pour être heureux dans ce nouveau monde. Vous pouvez penser qu’il devrait commencer à développer une certaine indépendance le plus tôt possible, mais le laisser en pleurs dans son jeune âge ne fera que lui faire sentir qu’il est seul au monde et que personne ne l’aime. Par contre, le prendre dans vos bras l’aidera à le sécuriser émotivement. En effet, vous seriez renversé d’apprendre combien votre bébé s’attend à ce que vous le preniez dans vos bras durant les six premiers mois, car il tente alors de retrouver les sentiments de sécurité et les mouvements qu’il a connus dans le ventre de sa mère.

L’instinct de survie
Votre bébé manifestera une gamme de réflexes au cours des six premiers mois de vie, lesquels sont tous liés à la satisfaction de ses besoins essentiels – en fait, il s’agit d’une série de réflexes instinctifs de survie profondément enracinés qui font partie du caractère humain depuis l’origine.

Le réflexe de la succion. L’instinct naturel du bébé le pousse à sucer tout ce qui est introduit dans sa bouche – le sein de sa maman, la tétine d’un biberon ou votre doigt. C’est un réflexe de survie crucial et une forte succion est le signe d’un bébé en santé. Il peut aussi sucer son pouce ou un autre doigt pour s’apaiser lui-même.

Le réflexe des points cardinaux. Chatouillez le côté de la joue de votre bébé et il se tournera vers vous pour tenter de sucer votre doigt; cela l’aide à trouver sa nourriture. Chatouillez les lèvres de votre bébé pour l’encourager à boire. Ce réflexe dure pendant toute la période d’allaitement.

Le réflexe de la préhension. Si vous mettez un doigt dans la main de votre bébé, il l’agrippera bien fort. Sa prise peut-être si ferme que vous pourriez presque le soulever par les bras. Ce réflexe disparaît généralement au bout de quatre mois environ.

Le réflexe de sursaut. Quand votre bébé entend un gros bruit ou qu’il est déplacé brusquement, il projettera ses mains de chaque côté, les doigts écartés. Ensuite, il ramènera ses bras contre sa poitrine, les poings serrés fermement et le tout se terminera probablement par une séquence de pleurs.

Le réflexe de la marche. Si vous tenez votre bébé debout sous les bras et laissez ses pieds en contact avec une surface plane, il esquissera naturellement des mouvements de marche et cherchera à avancer. Ce réflexe disparaît habituellement quand il a atteint l’âge de deux mois.

Le réflexe de plongeon. Quoique vous ne devriez jamais laisser votre bébé nager sous l’eau, si vous placez votre nouveau-né sous la surface pendant un court moment, il nagera avec bonheur parce que ses poumons se ferment automatiquement sous l’eau.

Publicités