Parce que le savoir est le pouvoir, je partage notre petite expérience de subtilisation de la suce pour peut-être vous donner des outils pour vous débarasser de la votre ! Tout les enfants sont différents et je ne suis pas psychologue ou experte en la matière (quoi que…!) mais entendre l’expérience de d’autres mamans peut être tout sauf nuisible !

Quand Liam est allé au dodo il y a deux semaines, je ne trouvais plus la fameuse suce (je vous avertit, si votre enfant y est encore TRÈS attaché, il risque de ne pas la trouver drôle… mais si, parcontre, il l’oublie lui même de temps en temps… ya des chance qu’il n’aie de besoin que d’un peu d’aide de maman pour passer par dessus l’habitude !)

Donc, je disais, Liam va au dodo. On lit le livre, chante la chanson, j’ai un rappel (toujours!) puis je lui donne mon fameux bisou-qui-fait-du-bruit et le borde. Il me regarde m’en aller et sent bien qu’il manque quelques chose…

Je commence à paniquer un peu… Chaque pas vers la porte me semble prendre une éternité… J’ai l’impression que mes yeux me trahisse !! Il va me demander la suce… paniquer et FINI les soirées tranquilles de maman. J’y suis preeeesssque…

– Elle est ou suce ?

Shit, je suis finie. Adieu magazines à potins… Adieu soirées à zieuter mes prochains achats sur internet… Adieu petits verres de vin tranquille avec papa.

– Je ne l’ai pas mon amour… Je suis désolé (tu sais pas à quel point !) je ne la trouve pas nul part…

Pas de réponse… Je tente le tout pour le tout :

– Bonne nuit amour, à demain !

Je descends. Tout les muscles de mon corps son tendu comme pour se préparer à la crise du siècle… et… Rien.

2 semaine plus tard, la vie est belle et mon fils semble être bel et bien détaché de la suce. Il était prêt il faut croire !! S’il pourrait juste être prêt pour le pot maintenant…

Geneviève (qui retourne à son magazine à potin !)

Publicités