Samedi matin pendant que je fesais mon lavage, mon fils s’amusait à fouiller dans mes tirroirs et y a trouvé une tonne de vielles photos de moi dans « mon jeune temps » (hihihi).

Un photo de classe en 3e avec mes grosses lunettes roses… Une danse d’école quand je trippais un peu trop fort sur les Backstreet Boys… Une photo de mon tour de l’ile 2000 quand j’avais encore une boucle d’oreille dans la lèvre (oh que oui !)… Ma première fête d’halloween dans un bar ou j’étais déguisé en ange avec une jupe (oh là là !) BEAUCOUP trop courte !

Il s’amusait à trouver maman et j’aurais pu passé la journée à les regarder avec un peu de nostalgie !

Ce soir là, lorsque les enfants se sont couchés, j’ai pris toutes mes photos pour commencer un tri dans l’espoir d’en faire un album. Puis, j’ai réalisé que je n’avais presqu’aucune photo imprimées de mes enfants ! Liam est né au tout début de l’ère « numérique » et tout ce que nous avons comme souvenirs c’et des TONNES de fichiers photos toutes plus redondantes les unes que les autres…

***Petites note : C’est moi ou quand on avait 24 poses sur un film, on choisissait plus ce qu’on photographiait ?? Aujourd’hui, on peut avoir 50 fois Noah qui boude, dans l’espoir d’en avoir une ou il sourit…! Et, en plus QUI s’installe devant l’ordinateur pour regarder ces photos là ??? Personne…!***

J’ai donc, en plus d’organisé mes photos papiers, organisé mes photos numériques pour les faire imprimer et, éventuellement les mettre aussi dans un album. Bon, 3 ans de photos, ça va couter un peu cher… mais mieux vaut maintenant que dans 10 ans !

Finallement, les meilleurs souvenirs, ceux qui vallent le plus la peine, c’est ceux qu’on peut trouver dans le fond d’un tirroir, pour mettre un sourire au lèvres l’espace d’un instant, entre deux brassés de lavages… Chérissez-les !

Geneviève, l’éternelle nostalgique.

Publicités