Comme je l’ai déjà mentionné avant, viellir me fait un peu peur. J’ai, tout au fond de moi, la conviction que j’ai encore 16 ans. J’ai pas l’impression d’avoir changé si ce n’est que j’ai des responsabilités, un emploi et une maison… Des enfants… Bon, « mentalement » j’ai pas changé je crois !

Je crois encore au prince charmant et je pleure toujours lorsque je regarde un film d’amour… J’ai encore des « kicks » sur certains chanteurs populaires à la différence qu’il sont un peu plus vieux, parfois même grisonnant. Je comprends l’engoument des Jonas Brothers puisque j’ai vécu l’équivalent des années 90, (les Backstreet boys) mais je ne les trouve définitivement pas à mon goût… Il ont l’air de… des enfants ! Ils ont pourtant l’age que je clame avoir dans ma tête !

Mon dernier « trip » d’ado, la saga « Twilight », sont les livres les plus léger que j’ai lu depuis Harry Potter mais qui font un bien fou à dévorer. Je me suis même surprise à vouloir aller voir le film, aussi enfantin et hollywoodien pouvait-il être.

Mardi soir, je pars seule en direction du cinéma (bon je sais, c’est pathétique mais j’ai pas de gardienne et j’ai toujours pas avoué à mes amies que j’étais un peu retardée côté romance. Je n’ai donc pas de chum à trainer de force. Ça ne me dérange pas tant que ça, un beau côté de la maturité que mes proche-trente-ans m’apportent). Le film est un peu « culcul » et beaucoup moins génial que je l’avais imaginé dans ma tête mais l’acteur principal est très bien choisit et super mignon.

Je sors de là pensive en me disant qu’Edward, le personnage principal est probablement plus jeune que moi… C’est triste. J’ai passé l’age de pouvoir m’imaginer en actrice américaine. Je fais un petit arrêt au dépaneur pour acheter des cigarettes (ah oui, j’ai le défaut le plus dégueulasse de la terre) et, à la caisse, la jeune demoiselle, qui a à peine 16 ans me demande mes cartes.

La vie est belle non ?

Geneviève

Publicités